Télé du Québec

Archive for août 2009

Bye Bye 2008 (en vedette)

Neuf mois après la diffusion de la revue de fin d’année, le Bye Bye 2008 continue à faire couler de l’encre. Cette fois-ci, c’est le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) qui jette de l’huile sur le feu en rendant sa décision : Radio-Canada a violé le Règlement sur la télédiffusion et la Loi sur la radiodiffusion en télédiffusant le Bye Bye concocté par Véronique Cloutier et Louis Morissette.

Selon le jugement rendu par le CRTC, « Radio-Canada a enfreint le Code sur la représentation équitable de l’Association canadienne des radiodiffuseurs, qui régit la représentation des minorités visible et manqué à la norme de haute qualité prévue dans la Loi sur la radiodiffusion car elle a eu lieu sans mises en garde à l’auditoire ».

Depuis sa diffusion le 31 décembre 2008, le CRTC a reçu plus de 250 plaintes concernant le Bye Bye, jugé raciste et de mauvais goût par certains, alors que jugé de succès par d’autres.

« Espérons que Radio-Canada n’en conclura pas qu’elle ne doit plus diffuser de revue humoristique de l’année. Ce serait une erreur, et ce serait surtout donner raison aux bien-pensants qui souhaitent une société d’État frileuse et pisse-vinaigre. », écrit le chroniqueur Richard Therrien sur son blogue.

Le Bye Bye 2008 est en lice pour le Prix du public au Gala des Prix Gémeaux de 2009.

Publicités

Gildor Roy à la radio de Radio-Canada

Gildor Roy, qui interprétait Germain dans la défunte série québécoise Km/h, chérie le projet d’adapter la série en film pour le grand écran. Il aurait déjà rédigé un scénario, selon ce que rapporte Le Soleil. Ce scénario mettrait en scène Denis (joué par Michel Barrette), ancien coureur automobile, qui retrouverait tous ses anciens rivaux afin de les affronter au Grand Prix d’Alma.

Présentement, Gildor Roy est en discussion avec le producteur de la série, André Dubois. Roy aimerait d’ailleurs être réalisateur du film, se vantant à l’effet que ce serait son premier.

V

La chaîne de télévision québécoise V, qui entrera en ondes dès le 31 août 2009, a dévoilé les identités vidéo qu’elle allait utilisées sur ses ondes. Les identités sont de courtes vidéos promouvant la chaîne sur ses propres ondes, un peu comme on le fait sur les radios. Ci-bas, visionnez la « bande-annonce » du lancement de V, ainsi que ses identités visuelles. La nouvelle chaîne a sans aucun doute misée sur l’esthétisme et l’infographie, faisant ainsi oublier les allures pauvres de basse gamme qu’utilisait TQS. Il s’agit donc d’une vraie renaissance, les deux chaînes étant complètement distinctes. Nul ne s’attendait à un tel virage de la part de TQS. Avec sa nouvelle image et son identité, V a maintenant l’étoffe pour concurrencer ses plus proches rivales.

Pré-lancement

Cette vidéo a comme objectif de promouvoir le lancement de la chaîne V. Elle est d’ailleurs la première vidéo de TQS à arborer entièrement les couleurs et l’appellation de V.

Identités visuelles

Le matin

Le matin, les gens pourront apercevoir cette identité à travers les pauses publicitaires. Rappelons que les matins de la semaine seront égayés par le retour de Gildor Roy et de son équipe à l’émission matinale Le show du matin.

Le jour

Le jour, V optera pour une identité un peu plus dynamique que celle de l’avant-midi.

Les heures de grande écoute

C’est toutefois lors des heures de grande écoute que V sort son identité endiablée afin de démontrer son image dynamique et jeune qu’elle se dote.

Les fins de soirée

Les soirs, V se veut tout aussi dynamique, alors que de gros canons seront également diffusés. Les photographes ont bien leur place compte tenu que de nombreuses séries télévisées sont attendues les soirs sur V.

Cinéma

V fait également la promotion de V Cinéma avec cette identité vidéo plus que réussie, toujours axée sur l’infographie et la modernité. Cette identité devrait être utilisée lors de la présentation de films sur V.

V, la télé qui souhaite vous divertir, fera son entrée dans le paysage télévisuel québécois dès le 31 août 2009. Vous pouvez dès lors consulter le site de la nouvelle chaîne au www.vtele.ca. Le site de TQS est toujours en ligne pour le moment.

À lire

Lancement de V

Logo de V

Il sera bientôt temps de faire ses adieux à TQS et à son mouton noir afin de faire place à la toute nouvelle chaîne de télévision : V. Le nom du « nouveau TQS » est bel et bien une simple lettre. Arborant les couleurs jaune et noir, V se veut une chaîne responsable de tous les plaisirs coupables et du divertissement. Après « Le mouton noir de la télé », le slogan de la chaîne sera maintenant « Laissez-vous divertir ».

Le site Web de TQS affiche déjà les allures de V, qui changera officiellement de nom le 31 août 2009. Le site de la nouvelle chaîne (www.vtele.ca) a également été lancé le 19 août, dans les environs de 18 heures.

La chaîne de télévision sera disponible sur plusieurs plate-formes Web et mobiles.

« Nous miserons sur la jeunesse et explorerons les limites de la créativité et de l’interactivité. V présentera toute sa programmation en haute définition et son ambiophonique 5.1 à compter du 31 août », dit Maxime Rémillard.

Les propriétaires de la chaîne effectueront une campagne publicitaire importante partout au Québec dans le but de faire connaître V.

Le « V » du nouveau nom de la chaîne signifie vedettes, vitesse, victoires, voyages, vice ou vérité… bref, tout ce que V compte offrir à ses téléspectateurs avec sa première grille horaire (30 nouveautés, dont 20 émissions produites au Québec, un record nord-américain selon TQS). Remstar, les propriétaires de TQS, auront investit près de 50 millions de dollars en culture et auront contribué à la création de plus de 300 emplois parmi les producteurs indépendants embarqués dans l’aventure de V.

La nouvelle chaîne entend récolter de bonnes cotes d’écoute, notamment grâce à la diffusion des Jeux olympiques de Vancouver en 2010.

À visiter

La télé-tirelire Call-TV diffusée à TQS depuis le début de l’été tard en soirée se fait pointer du doigt par l’Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR).

Le concept de Call-TV consiste à inciter les téléspectateurs à téléphoner afin de participer au « concours ». L’appel est gratuit, sauf si vous atteignez la boîte vocale qui vous dit « meilleure chance la prochaine fois » ou si vous obtenez la ligne en studio, qui, le cas échéant, vous en coûtera 1$. Toutefois, Call-TV ne précise pas le nombre de chances que vous avez d’obtenir cette ligne, ce qui est contraire au code de déontologie de l’ACR.

Alors que le Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) avaient reçu près de 185 plaintes de participants frustrés, il a rendu une décision aujourd’hui (19 août 2009) affirmant que « le réseau de télévision [TQS] avait manqué à l’occasion de transparence envers l’auditoire concernant notamment le fonctionnement de certains concours ».

D’autres détails s’ajouteront bientôt.

Étiquettes : , , ,

MISE À JOUR : TQS change de nom pour V

TQS

La chaîne québécoise TQS, qui, depuis quelques temps, fait parler d’elle comme jamais auparavant, dévoilera sa nouvelle identité aux journalistes et aux gens de l’industrie demain, le 19 août 2009. Le tout s’effectuera lors d’un 5 à 7 tenu au Centre des sciences de Montréal.

Véritable secret d’État, personne n’a réussi à deviner le nouveau nom de TQS. Les seuls indices donnés sont deux mots-clés : « divertissement » et « plaisir coupable ». Ces deux mots-clés conviennent parfaitement au « nouveau TQS », du fait que la chaîne présentera dès cet automne une multitudes de jeux télévisés et de séries américaines.

Pour le moment, TQS offre deux entrevues avec les animateurs Jean-François Baril (La guerre des clans) et Benoît Gagnon (Le mur) en guise d’avant-goût de ces deux nouveautés de l’automne.

Rappelons que la programmation automnale de TQS a été dévoilée il y a deux mois (voir Renaissance de TQS : 30 nouveautés pour l’automne 2009) et qu’elle a récemment annoncé qu’elle allait diffuser également une version québécoise et non censurée de South Park (voir South Park sera doublé en québécois… par TQS!).

La grille horaire d’automne de TQS entrera en vigueur le 31 août 2009.

Les Lavigueur, la vraie histoire

Le tournage d’El Gordo, l’adaptation espagnole de la série québécoise Les Lavigueur, la vrai histoire, ne débutera pas plus tard que la semaine prochaine. La série sera composée de deux épisodes de 75 minutes qui seront diffusés sur la chaîne Antena 3 juste avant Noël.

Marc Grenier, le producteur québécois de la série, revient tout juste d’un voyage d’affaire en Espagne dans le but de rencontrer l’équipe de production espagnole.

« J’ai rencontré le producteur, le réalisateur, les responsables du casting et ceux qui adaptent le scénario. C’est vraiment une très belle boîte de production, qui prend la série très au sérieux », dit-il.

Maintenant que la distribution des rôles est terminée, la production devrait débuter le 21 août. Parmi les producteurs de la série figure Antonio Saura, le fils du célèbre réalisateur et scénariste espagnol Carlos Saura.

La diffusion de la série se fera les 22 et 23 décembre 2009, puisque le tirage de la loterie nationale, également appelée El Gordo, se fait à ce moment.

Gros changement lors de l’adaptation : la série ne se passe pas dans les années 80 et 90 comme au Québec, mais plutôt de nos jours. En effet, la production a ainsi voulu adapter cette histoire intemporelle à l’époque actuelle.

« Aujourd’hui, tous les jeunes ont des cellulaires et c’est le genre de choses qu’ils modifient dans l’adaptation », ajoute le producteur québécois.

La série pourrait éventuellement être adaptée pour le marché français.

« J’espère qu’un jour, les Lavigueur parleront toutes les langues », dit M. Grenier.


Les frères Scott - Nouveaux épisodes dès le 3 novembre - VRAK.TV

VJ recherché, du mardi au vendredi 20h à MusiquePlus

Télé du Québec sur Twitter

Nouvelles concernant…

RSS Films à venir

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.