Télé du Québec

Archive for the ‘Télévision’ Category

Minuit, le soir - Julie Perreault et Claude Legault

La France ne cesse d’acheter les droits de diffusion de séries québécoises depuis quelques mois et Minuit, le soir n’y fait pas exception. En effet, les Français pourront suivre les aventures des personnages qu’incarnent Claude Legault, Julien Poulin, Louis Champagne et Julie Perreault à compter de dimanche (5 juillet 2009) sur la chaîne généraliste France 2. Toutefois, les voix seront doublées par des comédiens français.

Les douze épisodes de la première saison de la série seront diffusés sur France 2 à raison de deux épisodes inédits par semaine.

Minuit, le soir, diffusée à Radio-Canada au Québec, a remporté 17 prix Gémeaux, mais a également été récompensée à l’étranger, repartant avec quatre prix aux Rencontres internationales de télévision de Reims en 2007. À l’automne 2007, la série avait été présentée en version originale sur les ondes de la chaîne spécialisée française Cinécinéma Culte.

Le journal français Le Monde a décrit la série comme proposant « un regard d’une exceptionnelle justesse sur le dur métier de vivre », alors que la magazine Têtu a rapporté qu’elle réussissait « un sans-faute dans la comédie de mœurs en prise avec son époque ».

Pierre-Yves Bernard, coauteur de la série avec Claude Legault, voit la diffusion de Minuit, le soir en France comme étant une excellente nouvelle pour l’équipe.

Publicités

Hannah Montana

Alors que Miley Cyrus, la vedette de la série Hannah Montana, vient tout juste de signer un contrat pour une quatrième saison, son père annonce qu’il n’y aura pas de nouvelles saisons après celle-ci.

Dans cette série jeunesse, Miley Cyrus joue le rôle de Miley Stewart, une jeune étudiante du secondaire qui se transforme le soir en une vedette de la musique pop appelée « Hannah Montana ». Étant attachée à cette série, Miley Cyrus ne voulait pas abandonner après la troisième saison, puisqu’elle souhaitait que la série ait droit à une vraie finale.

« Franchement, je suis fier que Miley accepte de faire une année de plus. Elle ne voulait pas que la série s’arrête avec ce qui arrive dans le dernier épisode de la saison actuelle. Elle voulait une vraie fin pour Hannah Montana. » — Billy Ray Cyrus, père de l’actrice

Ainsi, la jeune actrice de 16 ans tournera les 11 derniers épisodes, en plus d’un épisode d’une heure, pour mettre fin à cette série fort populaire auprès des jeunes.

L’émission canadienne la plus populaire de la chaîne anglophone CBC, «The Rick Mercer Report».

L’émission canadienne la plus populaire de la
chaîne anglophone CBC, The Rick Mercer Report.

Dans chaque pays qui produit des émissions, quelques productions originales apparaîssent généralement dans les palmarès des émissions les plus regardées de ceux-ci. C’est encore plus vrai au Québec, où les 10 séries les plus populaires sont toutes des séries québécoises. Pourtant, au Canada anglais, le palmarès est détenu par 10 séries américaines.

Selon Richard Stursberg, vice-président de la chaîne de télévision canadienne-anglaise CBC, il serait possible de ramener les Canadiens à s’intéresser à des séries canadiennes, mais cela nécessiterait beaucoup de temps… et beaucoup d’argent. Il est convaincu qu’en présentant 75 % de productions canadiennes à la télévision, il arrivera à les « imposer » à l’auditoire. La lutte est loin d’être gagnée. À titre d’exemple, l’émission la plus populaire de CBC, The Rick Mercer Report (une émission canadienne équivalent quelque peu à Infoman au Québec), est suivie par un million de Canadiens les mardis soir. Du côté de CTV, la série américaine la plus regardée, Grey’s Anatomy, rejoint deux millions et demi de téléspectateurs anglophones. Si on compare les 10e émissions de chaque catégorie, la série canadienne Little Mosque et la série états-unienne The Amazing Race : la série américaine rejoint 1 925 000 Canadiens anglais, alors que la série canadienne n’en rejoint que 617 000.

Les chaînes de télévision du Canada anglais deviennent de plus en plus inquiètes. Par exemple, la série canadienne la plus populaire en ce moment est Flashpoint, qui a d’abord été diffusée aux États-Unis sur les ondes de CBS, puis ensuite au Canada à CTV. Ainsi, on pourrait croire que les États-Unis ont une très forte influence sur la télévision canadienne, qui pourrait mettre en péril l’avenir de la télévision canadienne-anglaise.

Extrait de la série C.A. Conseil d’administration.

Les droits de diffusion de la série québécoise C.A. Conseil d’administration, diffusée à la Télévision de Radio-Canada, ont été acquis par le groupe de télévision français Orange. Les trois premières saisons de la série seront diffusées en France à raison de deux épisodes par semaine, à partir de l’été 2009. L’heure de diffusion n’a toujours pas été annoncée.

Les textes seront adaptés afin de faciliter la compréhension du public français. Cependant, Louis Morissette, l’auteur de la série, aura un droit de regard sur les textes français.

« L’idée est que ça demeure provocateur, que ça brusque un peu les gens, dit Louis Morissette. Je ne veux pas qu’on leur montre une version plus soft. »

Du côté de Novem, la maison de production de la série, on croit que la diffusion en France permettra à la série de s’introduire dans d’autres pays francophones, notamment la Belgique et la Suisse. De plus, afin d’étendre le marché international, la production a procédé au doublage en anglais de deux épisodes québécois de la série. Ces derniers se trouvent maintenant entre les mains d’un distributeur américain. Louis Morissette, d’ailleurs, préfère la version doublée en anglais.

« Je trouve ça meilleur en anglais, a-t-il avoué. L’anglais, c’est plus porteur pour l’humour. »

La quatrième saison

Le tournage des 13 épisodes de la quatrième saison de C.A. débutera à la mi-août et se terminera au mois de novembre. Ils devraient être présentés à Radio-Canada à compter de janvier 2009. Louis Morissette ne cache pas qu’il prépare l’« après-C.A. » Notamment, il est conseiller à la scénarisation d’une série et garde également un œil sur le cinéma. Il est d’ailleurs de la distribution du film Romaine par moins 30, une coproduction France-Québec présentement à l’affiche en France.

Un homme mort

Un homme mort (logo)La série québécoise Un homme mort, antérieurement diffusée à TVA et produite par Fabienne Larouche, a également été achetée par Orange. D’autres chaînes, comme M6 et France 2, auraient également été intéressées, mais Orange a été la plus rapide. Cette série, mettant en vedette Karine Vanasse et Michel Barrette, faisait partie de la programmation d’hiver 2006 de TVA et attirait en moyenne, chaque jeudi à heure de grande écoute, 1.5 million de téléspectateurs. Cependant, après une saison, TVA avait annoncé l’arrêt de cette série trop coûteuse.

À lire également

Homer Simpson - Bureau oval

Image : FOX

Le président américain Barack Obama pourrait prêter sa voix à son personnage dans un épisode de la populaire série d’animation Les Simpson. Du moins, c’est ce qu’espèrent les producteurs exécutifs de la série, James L. Brooks et Al Jean. Ces derniers aimeraient voir le nouveau président accepter cette invitation, alors qu’aucun président américain ne l’a jamais fait. Bill Clinton et George W. Bush ont notamment apparus dans la série, mais leur voix était doublée par des comédiens.

« Nous aimerions que Barack participe à un épisode. Aucun président n’a encore accepté, mais nous allons continuer de le demander. »
— Al Jean, producteur exécutif

Titre d'ouverture de Wipeout

Titre d'ouverture de Wipeout

TQS a acheté un bon nombre de séries télévisées américaines pour les diffuser sur ses ondes. Cependant, la plupart des titres de ces séries ne sont pas traduits, conservant alors leur titre original. C’est d’ailleurs le cas de : Wipeout, Pushing Daisies, Dirty Sexy Money, Lipstick Jungle, et Californication. Malgré tout, ce que fait TQS est tout ce qu’il y a de plus légal; la chaîne québécoise ne contrevient à aucune loi. Cette « mode », qui est d’ailleurs le choix du diffuseur, est apparue depuis déjà quelques mois sur TQS.

« On traduit les titres lorsque la traduction de l’émission est faite au Québec », affirme Robert Montour, vice-président au contenu et à la création de TQS.

Il nous donne à titre d’exemple Moment of Truth (au Québec : Vérité-choc) et Hole in the Wall, dont la mise en onde est prévue d’ici un mois. Une autre raison évoquée par Robert Montour est le manque de temps.

« À la vitesse où on a commandé nos émissions américaines, nous n’avons pas eu le temps de faire le travail d’infographie pour changer les titres à l’écran. Il aurait fallu refaire l’habillage complet des émissions et nous n’avons tout simplement pas le temps. »

L’Office québécois de la langue française

Questionné à ce sujet par le Journal de Montréal, l’Office québécois de la langue française (OQLF) affirme n’avoir aucun pouvoir sur la décision que prend TQS.

« Comme ce sont des produits culturels, la Charte [de la langue française] ne s’applique pas, commente Martin Bergeron, porte-parole de l’organisme. Si on regarde ça d’un point de vue légal, ça respecte la loi. »

Sur les autres réseaux

Si on se transporte vers d’autres réseaux québécois populaires, on s’aperçoit que la réalité est différente. Contrairement à TQS, la majorité des autres réseaux préfère traduire les titres des séries étrangères en français. C’est d’ailleurs le cas à TVA, où les titres des séries comme Prison Break (au Québec : La grande évasion) et Heroes (au Québec : Les héros) sont traduits en français. Les diffuseurs européens, quant à eux, ont conservé les titres d’origine des deux séries citées précédemment.

« On a aussi donné des titres français à d’autres émissions comme Dommages et intérêts (Damages) et La fièvre de la danse (So You Think You Can Dance) », énumère la porte-parole de TVA, Nicole Tardif.

« Pour nous, il n’y a aucun compromis : tous nos titres sont traduits en français. Parce qu’on vit au Québec, par respect pour la langue française, et par respect pour nos téléspectateurs. C’est le cas des titres de séries, mais aussi des titres de films », se permet-t-elle d’ajouter.

En ce qui concerne Radio-Canada, on y traduit également les titres des séries étrangères. C’est notamment le cas de Ugly Betty (qui est devenu Chère Betty), Lost (qui est devenu Perdus) et Desperate Housewives (qui est devenu Beautés désespérées). Une fois de plus, la France a conservé les titres anglophones de ces séries, à l’exception de Lost qui est devenu Lost, les disparus sur les écrans français.

Si on se transporte vers la chaîne destinée aux jeunes, VRAK.TV, l’effort est aussi présent. La série américaine fort populaire That ’70s Show s’appelle 70 (prononcé en français). La série canadienne Falcon Beach, qui sera diffusée à compter du vendredi, 13 février 2009, s’intitulera Amitiés d’une saison. La plupart des autres séries étrangères ont également héritées d’un titre français.

Galerie d’images

Articles reliés

Liens externes

Logo du CRTCLe Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) envisagerait un examen approfondi de l’industrie de la câblodiffusion et de la télévision par satellite: une initiative susceptible d’ouvrir la porte du marché canadien à des réseaux américains de câble de premier plan.

Si ce projet controversé était accepté, ceci mettrait fin à la protection offerte aux chaînes canadiennes depuis des décennies. Pour rappel: les règles sur l’interdiction de la diffusion des réseaux américains au Canada avaient été adoptées dans les années 1980 pour aider les chaînes spécialisées canadiennes à démarrer. Cependant, celles-ci gagnent maintenant environ 2,2 milliards $ en revenus annuels, ce qui remet en question l’utilité de ces mesures de protection.

C’est un dossier à suivre.

(Source: La Presse Canadienne)

Étiquettes : ,

Les frères Scott - Nouveaux épisodes dès le 3 novembre - VRAK.TV

VJ recherché, du mardi au vendredi 20h à MusiquePlus

Télé du Québec sur Twitter

Nouvelles concernant…

RSS Films à venir

  • Erreur, le flux RSS est probablement en panne. Essayez plus tard.
Publicités